S.R.A.N. > Autres

 


  .: Bienvenue
  .: Accueil
  .: Ordre
  .: Titre
  .: Chevaliers
  .: Histoire
  .: Architecture
  .: Déclaration
  .: Pays
  .: Avis



   Accès





 
   Cérémonial

La monarchie canadienne :
(2003/01/03)

Protocole lors des rencontres avec la Souveraine et avec des membres de la Famille Royale Sa Majesté la reine Elizabeth II est reine du Canada. La Loi constitutionnelle de 1867 renferme la disposition suivante : "A la Reine continueront d'être et sont par le présent (acte) attribués le gouvernement et le pouvoir exécutifs du Canada". Le Parlement se compose de la Reine, du Sénat et de la Chambre des communes.

(Source : Patrimoine Canada)



   Lignes directrices

Les visites de la Reine, du duc d'Edimbourg et des autres membres de la Famille Royale sont toujours des occasions spéciales, et les réceptions où ils sont invités peuvent présenter un caractère allant de très formel à non officiel. Les membres de la famille royale désirent que les éléments du protocole soient adaptés à ce qui est généralement acceptable dans la société canadienne.

Les lignes directrices ci-dessous visent à aider les gens à être à l'aise et a se préparer à ces visites ; ce ne sont pas des règles à appliquer de façon rigide ou absolue mais il va de soi que leur respect est particuliairement souhaitable.



   Formules d'appel

Lorsqu'on s'adresse à la Reine, on emploie "Votre Majesté". Aux autres membres de la Famille Royale, on dit : "Votre Altesse Royale" ou "Altesse Royale".

L'hôte accueille les membres de la Famille Royale à leur arrivée. Aucune présentation n'est requise puisqu'ils savent qui est l'hôte, ayant eu au préalable des notes d'information à son sujet. Il convient à l'hôte qui accompagne le visiteur royal de marcher à ses côtés. L'hôte devrait faire les présentations qui s'imposent.

Il est laissé à la discrétion des personnes qui rencontrent la Reine, le duc d'Edimbourg et les autres membres de la Famille royale, de faire une révérence ou une inclination de tête, ou tout simplement de leur serrer la main mais il est acquis en général que tous le font mais après tout, ils sont les membres de la Famille Royale ! Voici en quoi consistent une révérence et une inclination de tête :

    Inclination de la tête, un peu plus prononcé qu'un hochement de tête.

    Pour les femmes, le pied droit se place derrière le talon gauche et les genoux sont légèrement fléchis.

Le serrement de main est tout à fait approprié si l'occasion se présente et qu'un membre de la Famille Royale en montre le désir.



   Tenue vestimentaire

Les membres de la Famille Royale ne veulent pas occasionner de dépenses inutiles à qui que ce soit pour l'achat de vêtements, de chapeaux ou de gants spéciaux. Les points indiqués ci-dessous peuvent cependant répondre à certaines questions. Cela dit, on ne connait généralement pas d'avance les couleurs que porteront Sa Majesté ou d'autres membres féminins de la Famille Royale :

    Le chapeau
Le port du chapeau n'est pas obligatoire, bien qu'il soit tout à fait acceptable d'en porter un. Les chapeaux ne sont habituellement pas de mise dans le cas des réceptions qui se tiennent après 18 h 30.

    Les gants
Le port de gants est facultatif. Si une femme en porte, il n'est pas nécessaire qu'ils soient blancs et elle ne devrait pas les enlever pour les présentations.

    La cravate et la robe
Lorsque le port de la cravate noire et de la robe longue est indiqué sur le carton d'invitation, il est acceptable de porter une robe de cocktail, le costume national ou une tenue de ville foncée.



   Tabac

Ni la Reine ni le duc d'Edimbourg ne fument (sauf le Duc, parfois un cigare). Ils n'ont cependant pas d'objection à ce que les invités fument à la fin d'un repas.



   Toasts

Il n'y a pas de règlement quant aux toasts, ni de directives gouvernementales dictant que des toasts doivent être proposés ou lorsqu'il est approprié de le faire. Les organisateurs d'un évènement décident si et quand un toast sera proposé.



   La procédure usuelle

Après que le dessert et café sont servis, l'hôte/hôtesse se lève et prie les convives de se joindre à lui/elle pour un toast à la Reine. Lorsque tous les invités sont debout, l'hôte/hôtesse lève son verre et dit simplement "La Reine/The Queen" - sans aucun autre mot ou musique. Les invités répondent au toast en répétant : "La Reine/The Queen" - boivent et s'assoient.

Le toast à la Reine est toujours le premier à être proposé. N'importe quelle boisson peut être utilisée pour un toast, à l'exception des cocktails ; le vin ou l'eau sont privilégiés. En général, les membres de la Famille Royale ne répondent pas aux toasts, mais peuvent en décider autrement.



   Repas et boissons

En général, les repas comportent au plus trois services et ne durent pas trop longtemps. Un déjeuner ne devrait pas durer plus d'une heure et quarante-cinq minutes ; c'est-à-dire une heure et quinze minutes pour le repas comme tel et le reste du temps pour les arrivées et les départs, les présentations, la signature du livre des visiteurs et les périodes réservées, habituellement de dix minutes avant le repas et de cinq minutes après. Les diners ne peuvent durer plus d'une heure et quarante-cinq minutes, y compris les discours.

Servir un repas où le principal invité est un membre de la Famille Royale impose immanquablement des contraintes aux traiteurs et prend presque toujours plus de temps que prévu. Si le premier service est composé d'aliments froids, ceux-ci devraient, dans la mesure du possible, être sur la table à l'arrivée des invités, y compris la table d'honneur. Il est important de bien informer les traiteurs de ne pas hésiter à desservir les personnes qui prennent leur temps, lorsqu'il est évident que le déroulement du repas prend du retard.

Si possible, il est préférable de s'entendre à l'avance sur le plan de table avec les responsables des visites des invités royaux. Les règles ne sont pas immuables, mais les lignes directrices ci-dessous peuvent être utiles :

    Aux déjeuners ou aux diners publics où il y a une "table d'honneur", l'hôte aura généralement le visiteur royal à sa droite et le conjoint du visiteur, s'il y a lieu, à sa gauche. L'hôtesse s'assoit habituellement à la gauche du conjoint du visiteur royal.

    Aux repas non officiels, les couples royaux préfèrent être assis en face l'un de l'autre, le visiteur royal se trouvant à la droite de l'hôte et le conjoint royal à la droite de l'hôtesse.

    Pour les receptions officielles et non officielles, il est de plus en plus courant d'utiliser des tables rondes afin de faciliter la conversation entre les invités. Dans ce cas, le visiteur royal et son conjoint s'assoieront habituellement à des tables différentes.

    Une dame d'honneur devrait être placée à une table voisine de la table du membre féminin de la Famille Royale. De plus, si le visiteur royal doit s'adresser à l'auditoire, son secrétaire particulier devrait être assis à proximité afin de pouvoir lui passer le texte du discours au moment approprié. Il n'est pas nécessaire d'asseoir les autres membres de la Maison Royale près de la table d'honneur. Ils préfèrent se trouver à des tables différentes parmi les autres invités.

    Pour conclure, lorsque l'occasion s'y prête, l'hôte demande habituellement à un ministre du culte de réciter le bénédicité.

Les membres de la Famille Royale aiment consommer les mets et les boissons du pays et de la région visités. Les hôtes doivent communiquer avec le bureau des visites royales pour de plus amples renseignements.


 
 


  .: Découvrir
  .: Culture
  .: Images
  .: Divers
  .: Autres
  .: Glossaire
  .: Activités
  .: Liens



   Express

Lieutenant Gouverneur
Portail officiel du gouvernement du Québec
Site du gouvernement du Canada
Site officiel de la monarchie Britanique